Comment calculer son ROI dans les paris sportifs ?

Depuis sa légalisation en France il y a une décennie, les paris sportifs attirent chaque année beaucoup de nouveaux adhérents.

En effet, ce jeu devenu très populaire au fil des ans a fait de nombreux heureux grâce aux gains perçus. Dès lors, que ce soit du côté des bookmakers ou des tipsters, il a été observé une professionnalisation du métier avec l’apparition d’un nouveau terme historiquement associé au domaine financier. Il s’agit du terme ‘’ROI’’ (Return On Investment). Qu’est-ce que le ROI en paris sportifs et comment le calculer ?

Le ROI en paris sportifs

Si vous venez de faire votre entrée dans le monde des paris sportifs et que vous n’y connaissez absolument rien, vous n’avez surement jamais entendu parler du ROI. Mais pour un parieur professionnel, ce terme est tout sauf étranger.

Dans tous les cas, sachez que le ROI est une caractéristique qui permet de déterminer votre niveau rentabilité. Pour être plus explicite, dans le secteur des paris sportifs, c’est un facteur pris en compte lors de la détermination de votre statut (bon parieur ou non). Il mesure le ratio entre votre bénéfice réalisé et le montant de l’ensemble des mises. Autrement dit, il permettra de vous rendre compte de vos gains effectifs en fonction de vos mises réelles.

Par ailleurs, choisir la meilleure application pour parier en ligne pourrait vous aider à obtenir un bon roi. Ne négligez donc pas ce paramètre.

Comment calculer le ROI ?

Avant d’aller plus loin, il est d’une importance capitale pour vous de savoir que réaliser le calcul du yield sur quelques matches n’est en aucun cas représentatif. En fait, le ROI est un indicateur sur le long terme. Son utilisation devient vraiment pertinente au bout d’un certain nombre de paris (plus de 300). Pour ce faire, le bon moyen pour apprécier le niveau d’un parieur, c’est de connaitre son retour sur investissement sur plusieurs années. C’est seulement à ce moment qu’on peut savoir s’il est un professionnel ou non.

Ainsi, la formule permettant de calculer le ROI est la suivante :

(Bénéfices/Mises cumulées) x 100 = ROI

Exemple :

Supposons que vous avez un capital de 800 euros sur des paris sportifs. Sur ce capital, admettons que vous avez réalisé un bénéfice de 100 euros sur un total de 50 paris dont les mises cumulées valent 400 euros.

Le calcul de votre yield correspondra à :

(100/400) x 100 = 25%

Il faut alors comprendre de ce calcul que sur l’ensemble de vos mises, vous avez effectué un bénéfice de 25%. Pour 400 euros dégagés de votre capital de 800 euros, vous avez généré un bénéfice de 100 euros. La conclusion a tiré est donc que vous êtes un parieur rentable sur le cumule de vos mises.

Que faut-il faire lorsque votre ROI est négatif ?

Dans ce cas, il est indispensable que vous fassiez une pause afin de faire une analyse approfondie des raisons qui font de vous un ‘’parieur non rentable.’’ Vous devez alors faire plus attention aux décisions que vous prenez, mieux gérer vos mises et mettre un accent particulier sur l’analyse des matchs afin d’améliorer vos paris futurs. L’objectif ici est d’avoir un ROI positif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *