Les clés pour réussir son premier investissement en immobilier

L’immobilier est un secteur d’investissement très prisé. Avec un bien immobilier bien situé, on peut bénéficier d’un complément de revenu régulier assez important. Mais pour réussir un investissement immobilier, il faut s’en donner les moyens. Surtout lorsqu’il s’agit du premier investissement que vous faites. Les mauvais choix peuvent vous conduire à des pertes considérables. Étant donné que le risque zéro n’existe pas, il faut être prudent.

Ne pas se précipiter

Les nouveaux investisseurs dans l’immobilier n’ont pas encore acquis l’expérience du secteur. Même en consultant régulièrement l’annuaire de l’immobilier, il n’est pas possible de prendre les meilleures décisions sans une connaissance minimale du marché de l’immobilier. Les nouveaux investisseurs veulent que leur projet avance rapidement. Plusieurs paramètres doivent être pris en compte. À commencer par sa localisation. Lorsqu’un bien immobilier est situé dans un quartier agréable, proche des commerces, des lieux d’intérêt public et des transports, il ne peut être que convoité par de nombreuses personnes. C’est pourquoi pour réussir son premier investissement immobilier, il ne faut pas se précipiter. Il faut prendre le temps de réfléchir et de recueillir les informations qui vous permettront de vous prémunir d’une éventuelle baisse de loyer. Il faut toujours se renseigner suffisamment avant de se lancer.

Cibler la bonne typologie immobilière en définissant clairement ses objectifs

Quel est l’objectif de cet investissement immobilier ? Doit-il être mis en location de façon saisonnière ou sur une longue durée pour avoir des revenus permanents ? Le bien sera-t-il occupé par la famille et les enfants dans quelques années ?

Voici autant de préoccupation auquel un nouvel investisseur dans l’immobilier doit répondre s’il veut réussir. Un étudiant ne peut pas être logé dans un appartement qui est destiné à recevoir toute une famille. Les équipements pour un étudiant ne seront pas les mêmes que ceux destinés à une famille. Il faut donc clairement définir ces objectifs.

Ensuite, choisir le type de bien immobilier dans lequel il faut investir pour plus de profit. Une petite étude de marché ne sera pas de trop. Il faut souligner que le prix des petites surfaces est généralement plus abordable à l’achat et un peu plus rentable que les grandes surfaces. Si vous investissez dans un logement pour étudiant, le turnover sera régulier. Tandis que dans le cas d’un logement plus spacieux, la famille qui l’occupe est appelée à y vivre pendant au moins un an. Ce qui réduit considérablement les contraintes administratives.

Choisir entre un bien immobilier ancien ou neuf

Il faut noter que les biens immobiliers anciens sont plus appréciés que les neuf. Il faut éviter d’effectuer des travaux de mise en normes. Généralement, ils compensent les fortes dépenses énergétiques des biens neufs. Si l’objectif c’est de bénéficier d’un bonus fiscal suivant la loi Pinel, il faut investir dans le neuf.

En étant éligible à la loi Pinel, il est possible d’économiser près de 63 000 euros en 12 ans. Ne vous précipitez pas et prenez le temps qu’il faut pour choisir judicieusement et trouver l’investissement le plus en accord avec vos objectifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *